Une attention particulière

Depuis ses premiers pas, Tango de Soie s'est dressée sur deux appuis majeurs, deux appuis se renforçant avec le temps et à partir desquels le reste a ensuite été possible. Comprendre, transmettre et faire vivre le tango argentin nous semble en effet impossible si une place et une attention particulière ne sont pas offertes à la fois à la danse et à la musique.

Celle qui transporte l'âme du tango, son histoire et l'universalité des chagrins, des déboires et des illusions de l'homme, est en effet aussi indispensable que l'apprentissage des divers déplacements dans le bal pour celui qui entre dans l'univers du tango argentin.

Après une période de récession qui a failli faire disparaître tous les grands interprètes et compositeurs de l'âge d'or du tango - et par là-même leurs secrets jamais archivés -, cette musique unique traverse de nouveau une période d'activité vivante, et cela en plusieurs endroits du monde.

Modestement, Tango de Soie participe à cette ondulation, s'intéresse à ces musiciens qui nous font danser ou rêver, à ceux qui désirent y faire leurs premiers pas, et enfin à leur rencontre avec les danseurs.

© Michel Robert

Haut de page