Après l'avoir reçue en 2008 avec "Promenades Lyonnaises : des Voraces au tango" et en 2010 avec "Étreintes", Tango de Soie a de nouveau accueilli le 17 Février 2012 la peintre Ewa Wróbel pour la présentation de ses nouvelles toiles dédiées à l'univers du tango.

Elle ne danse pas le tango. Et pourtant …

Son pinceau parle de l'abrazo, du mouvement, de l'équilibre à deux. Ses couleurs explorent la lumière, la musique et l'atmosphère autour des danseurs. Les couches successives de peinture laissent l'anonymat du bal sur les visages et enrichissent le lien avec l'environnement. Les cadrages minimisent les clichés et renforcent la connexion.

Avec simplicité et générosité, Ewa Wróbel a su nous faire partager son lien avec le tango, son regard et les imprégnations réflexives qui doivent la nourrir pour que naissent ses toiles.

Ce premier apéro-tango jamais consacré à la peinture a révélé la richesse des échanges possibles sur le sujet entre les adhérents et l'artiste.

Visualiser quelques peintures ...

Haut de page