De 1994 à aujourd'hui

Autour d'une dizaine de personnes seulement, l'association Tango de Soie a vu le jour en 1994, à l'initiative de Christophe et Elisabeth Apprill. Pierre Vidal-Naquet, président de 1996 à 2003, a accompagné sa première phase de fort développement, insufflant la dimension culturelle qui fait l'originalité de cette association consacrée au tango argentin et instaurant la reconnaissance de cette dernière au niveau lyonnais. Dans son intégralité, l'association a ensuite été renforcée au cours des présidences successives d'Esteban Moreno, de 2003 à 2004, de Christophe Bruel, de 2004 à 2013, et de Hubert Voignier aujourd'hui.

La danse et la musique sont au centre de l'activité de l'association, mais toutes les autres formes artistiques sont mobilisées par Tango de Soie qui cherche ainsi à également faire connaître le tango par la littérature, l'histoire, les arts plastiques ou la photographie. En 2010, Tango de Soie compta 600 adhérents, en 2011, plus de 700. Elle est ainsi devenue l'une des plus grosses associations de tango argentin de France. Un tel rassemblement est une marque de confiance et un soutien fort aux différents projets qui marquent son identité, mais il sous-entend aussi l'existence réelle d'une vie associative.

Dimension culturelle

Tendue entre la fragilité inhérente à son fonctionnement profondément associatif, la force de son expérience et celle de son rayonnement sur l'ensemble de l'agglomération lyonnaise, Tango de soie cherche encore et toujours à poursuivre son exploration du monde du tango argentin.

La dimension culturelle de l'association se réalise au travers des partenariats tissés au niveau local et international. Tango de Soie travaille ainsi avec les différentes institutions culturelles de l'agglomération lyonnaise comme la Maison de la Danse, l'Opéra de Lyon ou l'Université avec qui sont construits des projets de grande ampleur. Au niveau international, Tango de Soie travaille depuis sa création avec des artistes prestigieux. Grâce à un système d'invitation à résidence, des danseurs tels que Esteban Moreno et Diego Riemer sont installés à Lyon et participent à la vie de l'association. Tango de Soie maintient également des liens étroits avec Buenos Aires, et notamment avec Claudia Codega et avec l'une des écoles de musique les plus renommées dans le monde du Tango Argentin, la Orquesta Escuela de Tango.

Dimension sociale

La dimension sociale de Tango de Soie est une préoccupation constante de l'association, et elle se réalise à travers toutes les actions menées. Nous pouvons notamment citer la politique tarifaire, l'offre multiple de formation, les manifestations dans la ville et l'attention apportée à la vie associative comme autant de passerelles permettant à plusieurs générations, différents milieux sociaux, diverses nationalités et quantité d'individualités de trouver leur place et d'accéder au tango argentin.

Dimension associative

Un projet n'existe que si des femmes et des hommes le décident et le font vivre. Cette simple déclaration cache plusieurs complexités, et il suffit de constater le grand nombre d'associations qui s'effondrent régulièrement pour commencer à percevoir cette réalité invisible. Dans une parabole du couple de danseurs de tango, ce sont des personnalités très différentes qui ont dû composer ensemble depuis 1994 pour creuser la ligne identitaire de Tango de Soie, petit à petit et profondément. Dans ce qui pourrait apparaître comme une contradiction, ce sont des esprits forts et des personnes de caractère qui se sont cottoyées et succédées. En retour, la force de cette ligne maintient aujourd'hui en éveil la vivacité et la critique de ses gardiens, alimente toujours leurs oppositions, leurs désaccords même parfois, mais elle rassemble surtout tous ces esprits dans son sillon. Au-delà des egos et des visions partielles de chacun, le projet social et culturel a pris sa forme propre au cours du temps. Tango de Soie n'appartient ainsi plus aujourd'hui, ou ne s'identifie plus, à une personne. Tango de Soie existe à travers des dizaines d'adhérents qui lui sont attachés et qui défendent cette ligne politique à qui ils ont réussi à lui donner une existence à part entière.

© Michel Robert

Christophe Apprill, Pierre Vidal-Naquet,

Esteban Moreno, Christophe Bruel,

Hubert Voignier

Haut de page