Rencontrer les "maestros" autrement

Quelle autre relation construire avec les “maestros” voyageant dans le monde entier et apportant traditionnellement leur vision du tango sous forme de stages courts et intenses et de démonstrations singulières ?

Au début des années 2000, la rencontre avec Esteban Moreno et Claudia Codega a initié une forme moins commune de relation avec les danseurs argentins de stature internationnale ; l'idée de la résidence était née ! Dans le paysage du tango de cette époque, à Lyon comme presque partout en France, l'installation de tels danseurs était une chance inouïe. Et aujourd'hui encore, de nombreuses villes étrangères et françaises nous envient la fréquentation régulière de ces artistes et figures modernes du tango.

A travers la résidence, la transmission prend le chemin d'un discours de plus en plus approfondi, de plus en plus détaillé, de plus en plus cohérent, de plus en plus contemporain, et de plus en plus ouvert sur l'univers multiforme du tango. Le temps qu'elle offre permet effectivement de dépasser les images ou figures techniques pour échanger sur la musique, le rythme, les styles, l'histoire, la géographie, la sociologie, les acquis et les doutes qui font le tango. La résidence permet la transmission d'une pensée et d'une culture !

Claudia Codega et Esteban Moreno
© Julia Melnik

Maria Belen Giachelo et Diego Riemer El Pajaro
© Sebastien Grossir

En 2007, Diego Riemer s'établissait à son tour à Lyon, et il honorait notre association de son souhait de travailler avec elle. Une autre pensée sur le tango ! Une autre énergie ! Une autre approche ! Et autant de nouveaux fragments de tango à transmettre.

Aujourd’hui, la réflexion continue, et nos portes méritent de s'ouvrir encore, pour plus de richesse, pour plus d'approfondissement, pour plus de développement de la danse. C'est ainsi que la résidence "courte" apparaît comme une voie à creuser. Nous avons accueilli pour la première fois en 2005 Jorge Rodriguez pour quatre semaines consécutives. En 2010, nous avons reçu Maria Belen Giachelo pour trois mois consécutifs. Et nous avons expérimenté les Classes Master pour la première fois en 2011. Cette nouvelle démarche d'invitation pourrait avoir de beaux jours devant elle...

 

 

 

 

 

 

 

© Nicolas Bertrand

Haut de page