Julio de Caro (11 décembre 1899 - 11 mars 1980)

Né à Buenos Aires d'immigrants italiens.

Dans les années 1920, le violoniste, chef d'orchestre et compositeur Julio de Caro donne naissance à un nouveau courant dans l'histoire de la musique du tango argentin. En opposition aux "traditionalistes", ce courant, dit "évolutionniste", met l'accent sur l'interprétation musicale à travers le travail des mélodies et des harmonies.

Celui qui fut le père de la Nouvelle Garde a ainsi transformé en profondeur la musique du tango en lui permettant de devenir plus structurée et en lui permettant de s'ouvrir vers les développements qu'apporteront ensuite des musiciens de légende comme Pedro Laurenz, Anibal Troilo, Osvaldo Pugliese et Astor Piazzolla.

Julio de Caro est au tango instrumental ce que Carlos Gardel est au tango chanté. Et ayant tous les deux vus le jour un 11 décembre (avec 9 ans d'écart toutefois), ce jour a été déclaré le Jour National du Tango en leurs mémoires.

 

Pour plus d'informations ...

 

Haut de page