Le tango, une poésie portée par la voix
(Discussion littéraire et chantée)

Samedi 23 mars 2019
20h - 02h

Dans le cadre de l'édition 2019 du « Printemps des Poètes », Tango de Soie vous propose une soirée consacrée à la poésie du tango, notamment aux paroles du « tango canción ».  Cette soirée prendra la forme d'une discussion littéraire et chantée. Elle mettra en présence 4 intervenants : Une chanteuse (Sandra Rumolino), un guitariste (Vidal Rojas) une lectrice (Solange Bazely), un traducteur (Alberto Epstein) et deux langues, l’espagnol d’Argentine et le français.

Les invités partageront avec le public leur façon d’interpréter 5 thèmes du répertoire du tango pour en faire découvrir les coulisses, les anecdotes, les secrètes résonances…  Accompagnées par la guitare, des versions de ces tangos, seront chantées dans leur langue originale et permettront de faire entendre toutes les nuances, sonorités et subtilités de cette poésie portée par la musique et par la voix.
Ces interprétations ainsi que la lecture à voix haute des traductions permettront au public francophone d’apprécier d’autres facettes du tango dans un échange convivial.

Le tango comme vous ne l’avez pas encore écouté…

La discussion laissera ensuite place à la danse avec une milonga.

 

Programme :
20h - 22h : Discussion littéraire et chantée
22h - 02h : Milonga

P.A.F:
Discussion : 3 € (adhérent) / 5 € (non-adhérent)
Milonga : 6 € (adhérent)  / 9 € (non-adhérent)

Les intervenants :

Alberto Epstein : Exilé pendant les années noires de la dictature argentine des années 70 et passionné de tango, il nous apportera son point de vue de traducteur amateur sur cinq de ses traductions présentées au cours de la soirée.

Vidal Rojas : Fils du musicien paraguayen de renom Virgilio Rojas. Dès son enfance, il goûte au tango et côtoie les amis de la famille : Atahualpa Yupanqui, Violeta Parra ... En 1981, il rencontre le grand guitariste tanguero Ciro Peréz et devient son disciple. Auprès de lui, il apprend le style de guitare-tango du Maestro Roberto Grela. Dès 1984, il joue au célèbre temple parisien du tango "Trot-toire de Buenos Aires" aux côtés de Reinaldo Anslmi, Jairo, Haydée Alba et Sandra Rumolino. En 1995, il se fixe sur Toulouse où il fonde "Ganzua Trio" et ancre son travail dans la tradition "voix-guitare" de Carlos Gardel et Edmundo Rivero. Guitariste intuitif, arrangeur subtil et recherché, son style délicat est empreint des influences Jazz.

Sandra Rumolino : Chanteuse argentine résidente en France depuis 1983, elle a fait ses débuts au cabaret parisien Les Trottoirs de Buenos Aires et travaille depuis avec les plus grands musiciens de tango en France : Juan José Mosalini, Gustavo Beytelmann, Gerardo Le Cam ; ainsi que de metteurs en scène comme Alfredo Arias (Maria de Buenos Aires, Mambo Mistico, Concha Bonita), Julie Brochen (L'Histoire vraie de la Périchole), Camilla Saraceni (Pas à deux, Charbons ardents, Tangos, verduras y otras yerbas) et Jorge Rodríguez (Flor de tango, Fatal tango). Elle se produit au sein de différentes formations musicales en tant que soliste mais elle est aussi invitée régulièrement pour chanter dans plusieurs groupes de tango dans le monde entier : Grand orchestre de tango de Juan José Mosalini Quinteto El Despues, Las Flores Negras, Cuarteto Caliente ...

Solange Bazery : Investit dans l’univers du tango argentin dès 1992, elle crée la première revue de tango argentin en France, La Salida puis devient agent d’artistes argentins durant sept ans à Paris, où elle organise plus de 200 concerts dans le monde entier, notamment du bandonéoniste Juan José Mosalini, de la chanteuse Sandra Rumolino, du guitariste et compositeur Gustavo Gancedo, des Frères Flores, du saxophoniste et compositeur Blas Rivera… Elle collabore à de nombreux projets où le tango est mis en valeur (Cité de la Musique, Salle Pleyel, livret de CDs pour Universal) dont celui du premier site internet spécialisé sur les musiques argentines. Depuis 2006, elle anime des conférences autour de la culture argentine (Si le tango m’était conté, le tango et cinéma, le bandonéon, Troilo, les Poètes du Tango, Carlos Gardel, la voix du tango…). Depuis 2015, elle propose également des lectures à voix haute, ouvertes à tout type de public dans des salles de spectacle, librairies, médiathèques, à domicile, à l’hôpital, maison de retraite, événement privé… et à toutes les littératures, en français et en espagnol.

 

printemps des poètes

 

 

Haut de page