15e Printemps des Poètes - Les Voix du poème

De quoi le tango est-il la voix ?

 

Vendredi 22 mars, 19 h 30

Bibliothèque du 1er arrondissement7 rue Saint Polycarpe / 69001 Lyon

 

Depuis maintenant plus d’un siècle, le tango ne cesse d’arpenter le monde pour faire entendre sa voix. Ou plutôt ses voix… Voix du déraciné, voix de l’amant trahi, voix de la fille perdue, voix des bas fonds, plus rarement voix protestataire… Voix des poètes comme Contursi, Discepolo, Manzi, Cadicamo, Castillo et bien d’autres encore… Voix inoubliables de Gardel, Corsini, Campos, Podesta… Voix du bandonéon…

Pour mettre aujourd’hui toutes ces voix en perspective, la parole sera donnée à trois personnalités argentines : un philosophe, un témoin et un chanteur.

Nestor Luis Cordero, professeur émérite de philosophie à l’Université de Rennes I, évoquera les plaintes existentielles du tango argentin. Il s’intéressera tout particulièrement à la voix différente du poète Enrique Santos Discépolo telle qu’elle s’est exprimée dans son engagement philosophique.

Alberto Epstein, exilé pendant les années noires de la dictature argentine des années 70 , apportera son témoignage sur la façon dont les voix du tango étaient entendues à l’époque à Buenos Aires et sur ce qu’elles ont pu représenter pour les émigrés argentins.

Manuel Amelong, musicien et chanteur, les fera entendre…

 

La soirée se poursuivra avec un récital de Manuel Amelong à Tango de Soie
PAF : 5 €

 

http://www.printempsdespoetes.com/

 

 

 

Haut de page