Un soutien à la production de l’image

 

Depuis sa création, Tango de Soie s’efforce de soutenir le développement et le renouvellement de la culture du tango.

Ce soutien a pris plusieurs formes :

    • soutien financier à l’écriture musicale (plus de 20 titres soutenus jusqu’à aujourd’hui), à la création chorégraphique notamment à la Compagnie Union Tanguera, aux arts graphiques ;
    • accueil en résidence de musiciens (Roulotte Tango, Tipica Sanata), de compagnies de danses (récemment la Compagnie Spanchnique).

Aujourd’hui, Tango de Soie élargit son mécénat en s’intéressant au projet de réalisation d’un documentaire par Pierre Chesneau.

Celui-ci s’interroge à ce qu’il appelle la « réappropriation » du tango à la fois à partir de son expérience personnelle (professeur de danses traditionnelles françaises (folkloriques) et danseur de tango) et d’entretiens avec des professionnels du tango et organisateurs d’événements tant à Buenos Aires qu’en France.

Pierre doit prochainement faire un séjour de 4 mois à Buenos Aires pour réaliser ces entretiens. Nous pourrons le suivre mensuellement dans la réalisation de son projet grâce à Internet. A son retour, nous organiserons une rencontre avec lui au cours de laquelle il fera le point sur l’évolution de son projet. Enfin, la sortie de son documentaire sera l’occasion d’un événement à Tango de Soie.

Pierre Chesneau doit réunir 3 000 € d’ici le 13 septembre. Il a déjà rassemblé 2 000 € par le site de financement européen Ulule. Tango de Soie apporte son soutien financier à ce projet à hauteur de 300 €. Au-delà, des soutiens individuels sont évidemment les bienvenus.

Pour mieux connaître Pierre, son projet, et lui apporter son soutien : http://fr.ulule.com/en-son-pais/

 

© Christophe Bruel

Haut de page